Infections cutanées chez des propriétaires de rats Douze cas de personnes atteintes d'infections cutanées, dont 5 dues au virus cowpox, ont été signalés à l'Institut de veille sanitaire depuis

Publié le par CAMPIONE

 

Infections cutanées chez des propriétaires de rats

 Douze cas de personnes atteintes d'infections cutanées, dont 5 dues au virus cowpox, ont été signalés à l'Institut de veille sanitaire depuis le début de l'année 2009. Ces infections sont liées au contact avec des rats achetés en animalerie. L'état de santé de ces personnes n'est pas préoccupant et leurs lésions évoluent favorablement.Neuf cas d'ulcérations cutanées, apparues à la suite de la manipulation de rats de compagnie achetés en animalerie, ont été signalés entre le 23/12/2008 et le 14/01/2009 dans les départements de l'Oise, du Nord, du Pas de Calais et du Loiret. Trois de ces cas présentent une infection confirmée à virus cowpox et il est possible que des rats infectés aient été livrés dans d'autres départements.Les rats ont été achetés en France entre la mi-décembre 2008 et la mi-janvier 2009 dans six animaleries des départements de l'Oise, du Nord, du Pas-de-Calais et du Loiret dont la liste suit :

 - Zooland - 60280 VENETTE

- Amiland Englos - 59320 HAUBOURDIN

- Animal Store - 62100 CALAIS

 - Animal Store - 62210 LONGUENESSE

 - Jardiland - 45770 SARAN

- Les Serres de Rouvroy - 62320 ROUVROY

 Les personnes ayant acheté un rat dans l'une de ces animaleries entre la mi-décembre 2008 et la mi-janvier 2009 sont priées de le ramener dans son animalerie d'origine. En cas de doute sur l'état de santé du rat, il est souhaitable de consulter un vétérinaire. Une information des hôpitaux et des professionnels de santé a également été diffusée afin de les sensibiliser à la détection d'éventuels nouveaux cas.Le Ministère chargé de la Santé et le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche rappellent que des précautions d'hygiène doivent impérativement être prises par les propriétaires de rats. Tout animal peut être porteur de microbes. Il est donc recommandé de porter des gants pour les opérations de nettoyage des cages des animaux et de se laver les mains après avoir manipulé des animaux. Il faut éviter tout contact avec les yeux. Les griffures ou plaies doivent être nettoyées et désinfectées. En cas d'aggravation des lésions, il faut consulter un médecin.

Le virus cowpox est une zoonose et appartient à la famille des Poxviridae. Les infections à virus cowpox provoquent chez les personnes en bonne santé (système immunitaire compétent) des lésions limitées de la peau qui ont initialement un aspect inflammatoire avec rougeur et oedème. Les lésions peuvent être associées à de la fièvre, des ganglions et des douleurs musculaires. Il n'existe pas à ce jour de traitement spécifique des infections à virus cowpox. La cicatrisation apparaît dans un délai moyen d'un mois.

En revanche, les personnes immunodéprimées peuvent présenter des formes étendues et doivent être immédiatement prises en charge en milieu spécialisé pour un traitement adapté.

Si vous suspectez un cas, il vous est recommandé d'informer l'InVS par mail: DMI-Zoonoses@invs.sante.fr ou par téléphone en semaine et heures ouvrables au 01 41 79 67 70 ou 01 41 79 67 33, et hors semaine et heure ouvrables, au 01 41 79 67 00.Douze cas de personnes atteintes d'infections cutanées, dont 5 dues au virus cowpox, ont été signalés à l'Institut de veille sanitaire depuis le début de l'année 2009. Ces infections sont liées au contact avec des rats achetés en animalerie. L'état de santé de ces personnes n'est pas préoccupant et leurs lésions évoluent favorablement.Neuf cas d'ulcérations cutanées, apparues à la suite de la manipulation de rats de compagnie achetés en animalerie, ont été signalés entre le 23/12/2008 et le 14/01/2009 dans les départements de l'Oise, du Nord, du Pas de Calais et du Loiret.


 


 

Publié dans info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article