Guillain-Barré : Un cas «probable» après une vaccination ?

Publié le par CAMPIONE

Guillain-Barré : Un cas

 «probable» après une

vaccination ?

 

Le syndrome de Guillain-Barré, qu’est-ce c’est?

C’est une maladie inflammatoire qui touche le système nerveux. Il s’agit d’une pathologie auto-immune. Le système immunitaire s’emballe et s’attaque aux tissus de l’organisme, provoquant des lésions. C'est une maladie acquise, que l'on développe donc au cours de sa vie.

 Est-ce que c’est grave?

Pas systématiquement. Les signes peuvent aller de simples fourmillements dans les membres jusqu’à une paralysie complète et un état mettant en péril le pronostic vital.

 Quelles en sont les causes connues?

Elles sont mal connues. Un certain nombre d’événements sont cependant connus pour déclencher le syndrome. Parmi ceux-ci, une infection virale, comme la grippe est retrouvée dans la moitié des cas. Mais la grossesse ou certaines maladies comme la porphyrie sont également cités. Selon l'Afssaps, «le risque avéré de syndrome de Guillain-Barré découlant de la grippe est très supérieur au risque incertain de survenue d'un tel syndrome du fait de la vaccination».

 Pourquoi accuser le vaccin contre la grippe A (H1N1)?

Les vaccins ont toujours été suspectés. Celui contre l’hépatite B a été incriminé, mais c’est surtout les événements de 1976 qui sèment le doute. A l’époque, 40 millions d’Américains avaient reçu un vaccin contre la grippe porcine, mis au point rapidement pour contrer une épidémie apparue sur une base militaire. Près de 500 personnes avaient développé un syndrome de Guillain-Barré, et 25 étaient mortes. Source 20 minutes.fr

Publié dans info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article