La menace du Chikungunya détecter sur Marseille.

Publié le par CAMPIONE

h-3-1017016-1-.jpg

La menace du Chikungunya,   détecter sur Marseille.

 

On n'aime pas les moustiques sur la planète bleue. Encore moins à Marseille. Mais sitôt que l'on associe aux sales bêtes le mot de Chikungunya, ce sont de vieux démons qui ressortent, porteurs de fièvres multiples et variées. De fantasmes aussi. Pourtant, au mois d'août 2009 , dans la région de Ravenne, en Italie, la fièvre qui avait touché des milliers de personnes à l'île de la Réunion il y a deux ans, a fait son apparition. Au moins 200 cas avérés. Et quand on sait que dans les Alpes-Maritimes, on a découvert des moustiques albopictus, ou moustiques tigres, vecteurs identifiés de cette fièvre compliquée de douleurs articulaires, le raisonnement est mathématique: s'il y a des moustiques, c'est qu'il y a de l'eau. S'il y a de l'eau, c'est qu'on est en Camargue, aussi. Alors sauve qui peut ? Non. Et la réponse est claire et nette, aussi bien de la part de l'Entente interdépartementale de démoustication (EID), qui ne traque pas seulement l'aedes dans les marais mais les étudie aussi dans son laboratoire, que de la part des entomologistes les plus réputés. "Nous sommes dans des échanges mondiaux où il est clair que nous ne sommes pas à l'abri de problèmes de santé, transmis d'un pays à l'autre. Mais ce moustique ne peut vivre en Camargue ou à Marseille" dit Didier Fontenille, entomologiste et directeur de recherche à Montpellier.

Publié dans info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P


Bonjour!


Puis-je savoir si l'on dispose de médicament(s) anti-chikungunya?


et où peut-on en proccurer?


 


Merci d'avance


Prof. Taibi Ben Hadda 
Université Mohammed Premier 
Faculté des Sciences 
Laboratoire Chimie des Matériaux 
60000 Oujda. Morocco

Phone: (+212) 066 134 178 
Fax:     (+212) (0)5 36 50 06 03 
E-mail: taibi.ben.hadda@gmail.com

http://www.researchgate.net/profile/Taibi_BEN_HADDA/



Répondre