mort d’un comique.

Publié le par CAMPIONE


20101-roger-pierre-637x0-1-1-.jpgDisparition - Roger Pierre,

mort d’un comique.

 

Celui qui a longtemps formé avec Jean-Marc Thibault l’un des plus populaires tandems humoristiques du théâtre hexagonal s’est éteint samedi à l’âge de 86 ans.

Il a tiré sa dernière révérence ce week-end. Roger Pierre (de son vrai nom Jean Le Gall) est décédé samedi dernier des suites d’un cancer. Fils d’un tailleur et d’une couturière, il est né le 30 août 1923 à Paris. Il suit des cours dans une école de commerce qui ne le destinent pas à une carrière artistique.

Il débute en 1946 au cinéma, avec une apparition dans Le Père tranquille, de René Clément. En 1947, alors speaker publicitaire à Radio Luxembourg, il fait la connaissance de Jean-Marc Thibault. Ils débutent au Caveau de la République puis Chez ma cousine et ne se quitteront plus pendant près de trois décennies.

Les deux fantaisistes feront également les beaux soirs des cabarets parisiens comme le Tabou, le Caveau de la Terreur, l’Amiral, le Moulin-Rouge, où leurs sketches, en particulier Le Tuyau de caoutchouc et La Guerre de Sécession, font florès. Ils en écriront quelques trois mille, conjuguant textes, mimes et chansons et utilisant une multitude d’accessoires. Leur succès les entraîne dans la France entière. Tantôt acteurs, tantôt scénaristes et dialoguistes, ils finissent par réaliser ensemble La Vie est belle en 1956.

Publié dans info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article